Bien manger par grand froid!

  • Des légumes et des fruits de saison comme source d’énergie et de vitalité et pour leur richesse en vitamines, sels minéraux et fibres. Agrumes et kiwis en particulier, pour leur teneur en vitamine C, permettront de faire face aux petits maux de l’hiver (rhumes et grippes...)

--> En pratique : 2 fruits et au moins trois rations de légumes par jour...

 

  • Des poissons gras et des oléagineux pour les bonnes matières grasses et la vitamine D.

--> En pratique :

- Du poisson gras 1 à 2 fois par semaine (surtout les petits poissons type sardine, maquereau qui concentrent moins de métaux lourds), et consommés sous toutes leurs formes : les conserves préservent aussi les omégas 3!

- Une petite poignée de fruits secs, en cas de petit creux, et pour accompagner le fruit du petit déjeuner ou celui du goûter

- De bonnes huiles pour les assaisonnements (colza, noix, lin, chanvre...) et pour la cuisson (olive, tournesol)

 

  • Des céréales et légumineuses pour l’énergie, la satiété, les protéines, les vitamines et sels minéraux. Associer  les deux au sein d'un même repas permet de fournir à son organisme tous les acides aminés essentiels.

--> En pratique : des légumes secs (lentilles, pois chiches, haricots rouges, flageolets...) 1 à 2 fois par semaine (plus pour les végétariens) et des céréales à chaque repas pour la satiété, mais à adapter selon l'importance de ses activités physiques.

 

  • L’eau, les tisanes et soupes de légumes pour l’hydratation, la chaleur et l’apport de sels minéraux. Des soupes maison de préférence, plus riches en légumes et bien moins salées que les préparations du commerce. Eviter l ‘alcool, qui donne une sensation immédiate de chaleur, mais accèlere l’hypothermie et surtout déshydrate!

--> En pratique: 1 à 1,5 l d'eau de boisson par jour, en particulier entre les repas, et de bonnes soupes de légumes maison à volonté.

Je vous souhaite un bel hiver...

 

Quand il fait grand froid dehors, on pense tout de suite aux bons plats réconfortants d'hiver: les raclettes, plats en sauce, choucroute...

Mais a-t-on vraiment besoin de manger plus et plus gras au coeur de l'hiver?  

 

Dans notre société devenue sédentaire, n'est-il pas préférable de manger mieux ?

 

Pour vous aider dans cette démarche, je vous propose aujourd'hui:

 

4 principes à suivre
pour manger mieux par grand froid!